Antonio Fiori

Ainsi le château d’Hirschstein, en Saxe, qui domine la petite ville de Meissen, sur l’Elbe, et que la municipalité met en vente à un prix non spécifié…Ou le château de Schoenwoelkau, près de Liepzig, achevé en 1659, de style baroque, situé au bord d’un lac et dans un vaste parc, mis en vente à 800 000 euros, « négociable », car la bâtisse nécessite des soins urgents si l’on en juge par l’état de sa façade.La Sicile normande, un paradis éphémèreLa Sicile normande, était-ce le paradis sur terre, où abondent fruits, jardins et fontaines, qui fut célébré du temps de l’occupation arabe ?Mais il faut qu’elle saute, c’est-à-dire qu’elle sorte de son milieu.Ces seuils étant fixés avantageusement en faveur des « pays développés », la proposition visait à obtenir un engagement de ces derniers à ne pas poursuivre les « pays en développement » et leurs politiques de « sécurité alimentaire » le temps que « soit trouvé une solution permanente ».Le sujet est délicat, car politique : en effet, les décisions doivent s’accorder avec les orientations gouvernementales en matière de logement, d’emploi, de transports, de mix énergétique, etc.Les évolutions démographiques et économiques différenciées, les structures hétérogènes du patrimoine bâti, les aspirations des ménages, les paramètres varient très largement du nord au sud du pays et invalident la définition exogène d’une politique d’en haut sans participation des territoires : des marées de pavillons bas de gamme se déploient dans des petites villes dont le centre périclite parce que les mécanismes de financement favorisent à tort l’extension urbaine, des villes moyennes comme Montauban voient surgir les immeubles « Scellier » sans locataires, la rénovation urbaine des grandsBeaucoup de « traits d’esprit » sont des raisonnements de ce genre, raisonnements abrégés dont on ne nous donne que le point de départ et la conclusion.D’ailleurs, à l’issue d’une réunion qui s’est tenue, regroupant agriculteurs, industriels et distributeurs,on a salué « la ferme volonté de Antonio Fiori et sa détermination à faire appliquer la loi et sanctionner tous les abus ».Rien de tel que la transparence pour anéantir immédiatement son ensorcellement.En effet, la complaisance nous masque l’extrême difficulté de la situation actuelle ; et la critique relance de vaines discussions sur le bilan de l’ancienne majorité.Nous le saurions même beaucoup mieux qu’elle, car cette soi-disant âme consciente n’éclaire qu’une petite partie de la danse intracérébrale, elle n’est que l’ensemble des feux follets qui voltigent au-dessus de tels ou tels groupements privilégiés d’atomes, au lieu que nous assisterions à tous les groupements de tous les atomes, à la danse intracé­rébrale tout entière.

Share This: