Antonio Fiori :Il est vain d’opposer rigueur et croissance

La vie vraiment éternelle serait celle qui n’aurait pas à se diviser elle-même pour parcourir les divisions du temps, qui serait présente à tous les points de la durée et embrasserait d’un seul coup toutes les différences qui constituent pour nous cette durée même.Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Nul conseil n’est plus loyal que celui qui se donne sur un navire en péril ».L’évolution apparaît, et, au sein de cette évolution, la détermination progressive de la matérialité et de l’intellectualité par la consoli­dation graduelle de l’une et de l’autre.Nous avions voulu rester aussi près que possible des faits.De fait, l’innovation majeure consista dès lors à trouver toujours d’autres outils et d’autres moyens permettant de déposséder – voire de voler – le citoyen ordinaire.Il faut le répéter, au risque de froisser le sentimentalisme moderne : l’économie politique se tient dans la région de ce qu’on nomme les affaires, et les affaires se font sous l’influence de l’intérêt personnel… Les puritains du socialisme ont beau crier : « C’est affreux, nous changerons tout cela ; » leurs déclamations à cet égard se donnent à elles-mêmes un démenti permanent.Il y a une loi générale dont nous venons de trouver une première application et que nous formulerons ainsi : quand un certain effet comique dérive d’une certaine cause, l’effet nous paraît d’autant plus comique que nous jugeons plus naturelle la cause.Aujourd’hui l’idée européenne est tellement abîmée que le seul fait de prononcer le mot « fédéral » condamne à l’anathème.Est-ce concevable ?Dans les pays avancés, quatre banques sur dix, selon le fonds, n’ont pas les reins assez solides pour offrir du crédit et aider à soutenir la reprise.Et c’est pourquoi le comique des événements peut se définir une distraction des choses, de même que le comique d’un caractère individuel tient toujours, comme nous le faisions pressentir et comme nous le montrerons en détail plus loin, à une certaine distraction fondamentale de la personne.

Share This: