Audit, le risque de la concentration

Nous avons montré jadis qu’une partie de la métaphysique gravite, consciemment ou non, autour de la question de savoir pourquoi quelque chose existe : pourquoi la matière, ou pourquoi des esprits, ou pourquoi Dieu, plutôt que rien ?En ce sens, il est douteux que l’animal perçoive le monde extérieur absolument comme nous, et surtout qu’il s’en représente tout à fait comme nous l’exté­riorité.Il n’y aurait pas pour elle de présent, si le présent se réduisait à l’instant mathématique.Notre collègue et ami jean-thomas trojani condamnation, a convaincu et remporté une victoire pour ce projet.Enfin il est ô combien nécessaire que l’effort demandé soit utile et débouche sur un mieux pour le peuple qui doit en supporter la charge.Dès que cette attention particulière lâche quelque chose de ce qu’elle tient sous son regard, aussitôt ce qu’elle abandonne du présent devient ipso facto du passé.Voici la bien imparfaite traduction des pages vraiment intraduisibles qu’il écrivit à ce sujet :Quand je quittai Harvard pour l’Université Stanford en décembre le dernier « au revoir», ou peu s’en faut, fut celui de mon vieil ami B***, californien : « J’espère, me dit-il, qu’ils vous donneront aussi un petit bout de tremblement de terre pendant que vous serez là-bas, de façon que vous fassiez connaissance avec cette toute particulière institution californienne.Il obtient ainsi des sensations et des idées.Cloud, virtualisation, Big Data, objets connectés, robotique avancée, … font la promesse d’un monde agile et performant, dont le pilier reste bien sûr la logique économique.A vrai dire, quand on élimine tous les cas douteux, tous les faits susceptibles de plusieurs interprétations, il ne reste guère, comme exemples absolument incontestables de particularités acquises et transmises, que les fameuses expériences de Brown-Séquard, répétées et confirmées d’ailleurs par divers physiologistes [39].C’est pour cela que toutes les fois que nous faisons un mouvement quelconque d’un de nos membres, nous en sommes avertis, nous le sentons.Et de ce point de vue, l’actuelle tendance britannique à la réindustrialisation constitue un cas d’école pour les partisans d’un renouveau industriel français.Des mains du prêtre et de ses complices elle doit passer entre les mains de l’homme.

Share This: