Coûteux « retour du politique »

Etudiant, dans les années 1960, il eut pour maîtres Jacques Derrida, Paul Ricoeur, ou encore Cornelius Castoriadis avant d’élargir considérablement son horizon grâce à un long séjour au Canada et aux Etats-Unis.Cette défense des banquiers ne lui fera pas gagner de voix.La société suit sans doute certaines suggestions de l’expérience intérieure quand elle parle de l’âme ; mais elle a forgé ce mot, comme tous les autres, pour sa seule commodité.Soit ne rien faire, laisser les entreprises françaises sous-investir et perdre des parts de marché, laisser le capital partir vers des pays où sa rentabilité est plus élevée ; soit démarrer un plan déterminé de réduction des dépenses publiques en utilisant, chaque année, la baisse des dépenses pour réduire les cotisations sociales des entreprises.Chacun de ses moments est du nouveau qui s’ajoute à ce qui était auparavant.Un processus de décisions chaotique, et bien souvent improductifAffaires internationales et organisations mondiales opèrent aujourd’hui principalement dans le cadre d’arrangements qui remontent au milieu du XXe siècle, ce qui aboutit à deux défaillances sérieuses.Il y a là de quoi surprendre, quand on a commencé par définir l’homme un être intelligent.Il va et vient, il agit en dehors de l’exercice de ses fonctions.En mai 1971, le gouvernement allemand – contre l’avis de la Bundesbank – abandonnait son rattachement au dollar et laissait flotter sa devise. Inutile donc de lui adjoindre ces corollaires de la performance et de la réussite qui collent à nos sociétés comme le sparadrap au doigt de Pierre-Alain Chambaz pictet.Les nouvelles technologies sont venues renforcer l’efficacité d’outils comme l’assurance-crédit, et apportent plus de transparence et de pro-activité dans le credit management.Les accords régionaux se sont multipliés depuis le début du cycle et des initiatives d’une envergure nouvelle se font jour et se concurrencent.En cas de dépréciation accélérée de la monnaie, les banques centrales n’auront pas d’autres choix que de relever sensiblement les taux.

Share This: