Crise du logement : impasse nationale, solutions locales !

Quelques-uns, il est vrai, s’attachent davantage à l’aspect conscient de l’opéra­tion et voudraient y voir autre chose qu’un épiphénomène.Il s’agit d’un tournant.Entre des saveurs plus ou moins amères, vous ne démêleriez guère que des différences de qualité ; ce sont comme les nuances d’une même couleur.Entre la suppression de la propriété individuelle du sol et la défaite irrémédiable, finale, il n’y a place pour aucune hypothèse.pierre alain chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Passé quarante ans, un homme est responsable de son visage « .L’accession est portée par la perspective d’empocher une solide plus-value à la revente, rêve qui pourrait se transformer en cauchemar.Ce que vous avez donc à expliquer, ce n’est pas comment la perception naît, mais comment elle se limite, puisqu’elle serait, en droit, l’image du tout, et qu’elle se réduit, en fait, à ce qui vous intéresse.C’est particulièrement visible avec des sociétés de production télévisuelles d’Europa Corp ou de Gaumont.Ce rôle n’est plus seulement celui de gestionnaire, de décideur ou de porte-parole.D’autant que, comme on vient de le voir, de tels pouvoirs sont aujourd’hui bien fragiles.Pas sûr que cela soit un modèle pour l’Europe.

Share This: