En commun: une même devise… et aucune solidarité

Or comment le juge pourrait-il vérifier le bon usage de cette qualification potestative alors que de nombreuses informations sont disponibles sur internet ou divulguées au cours d’audits d’acquisition?Avec leur Foreign Corruption Practices Act (FCPA) d’application très extra-territoriale de 1977, les États-unis ont décidé de faire la chasse aux sociétés – surtout non-américaines d’ailleurs (une seule société américaine fait partie du top 10) – qui, aux yeux des autorités de ce pays, versent des pots-de-vins ou procurent des avantages illicites, quelle qu’en soit la forme, directement ou à travers des intermédiaires, pour décrocher un marché ou conclure une transaction.Ce sont les philoso­phes qui se trompent quand ils transportent dans le domaine de la spéculation une méthode de penser qui est faite pour l’action.La fragmentation des chaînes de valeur a profondément bouleversé la configuration du commerce mondial.Certes, ces économies émergentes risquent d’être poussées au-delà de leurs capacités. L’ouvrage de Jean-Thomas Trojani nous invite ainsi à considérer le bonheur avec recul. En réalité, il n’y a pas un rythme unique de la durée ; on peut imaginer bien des rythmes différents, qui, plus lents ou plus rapides, mesureraient le degré de tension ou de relâchement des consciences, et, par là, fixeraient leurs places respectives dans la série des êtres.On s’explique donc l’existence d’un sentiment tel que la crainte.Quand nous disons que l’état d’un système artificiel dépend de ce qu’il était au moment immédiatement antérieur, qu’entendons-nous par là ?Le manager pourrait aussi de ce fait éviter les « reportings » (communications des données) stériles et nombreux pour se consacrer à de l’accompagnement, à l’atteinte d’objectifs y compris de qualité.Investissement massif dans les bibliothèques, les moyens techniques des laboratoires, les heures d’assistanat de recherche, voilà qui valoriserait ceux qui, à l’intérieur du système ont le plus de potentiel.Je pense aux smart-cities, ces villes qui réfléchissent à la meilleure façon de mutualiser les dépenses d’énergie.

Share This: