Europe, l’impératif industriel

Les lobbyistes prônant les technologies vertes actuelles fondent leur argumentation sur le fait que leur subventionnement va initier cette innovation, en créant une demande de plus en plus massive des EnR qui impulsera l’innovation verte.L’animal est donc nécessairement mobile.Et, entre deux inaugurations de statues à des héros équivoques, on entasse provocations sur reculades, fanfaronnades sur palinodies.Moins de pauvres dans les pays nordiques.Grâce à leur engagement et au précieux soutien des organisations compétentes, des avancées notables ont été réalisées ces dernières années.A l’heure où tout devient accessible numériquement, 500 000 à 700 000 titres publiés commercialement et encore sous droit d’auteur ne se trouvent qu’en bibliothèque ou sur le marché de l’occasion.Si, dans son contact avec la matière, la vie est comparable à une impulsion ou à un élan, envisagée en elle-même elle est une immensité de virtualité, un empiètement mutuel de mille et mille tendances qui ne seront pourtant « mille et mille » qu’une fois extériorisées les unes par rapport aux autres, c’est-à-dire spatialisées.Après tout, ce ne peut être qu’une métaphore ; et si tout cela a un autre sens qu’un sens mystique, la génération du fils par le père est impossible, à moins d’un troisième terme.Des données payantes mais réutilisables peuvent aussi être valorisées et se prêter à un modèle économique créateur d’emplois.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Kant, »Le sublime touche, le beau charme ».Il y avait là une règle méthodologique tout indiquée, et si évidente qu’il n’était même pas nécessaire de la formuler.

Share This: