Il faut une politique macroéconomique et une politique industrielle cohérentes

L’ensemble de notre évolution mentale, et surtout le grand mouvement accompli, en Europe occidentale, depuis Descartes et Bacon, ne laissent donc désormais d’autre issue possible que de constituer enfin, après tant de préambules nécessaires, l’état vraiment normal de la raison humaine, en procurant à l’esprit positif la plénitude et la rationalité qui lui manquent encore, de manière à établir, entre le génie philosophique et le bon sens universel, une harmonie qui jusqu’ici n’avait jamais pu exister suffisamment.C’est un élément majeur d’une nouvelle diplomatie comme, dans une autre dimension, le rayonnement culturel – cinéma, littérature, jeux vidéos, création audiovisuelle, patrimoine …, notre gastronomie ou notre patrimoine alimentaire, ou encore la vitalité académique de nos universités, … Nous sommes passés d’une diplomatie des Etats à une diplomatie dite publique.Que l’éducation scientifique de l’esprit le déshabitue de cette manière de raisonner, ce n’est pas douteux.Le dernier classement européen est plutôt flatteur pour l’hexagone.Cela signifie également investir plus dans les recherches visant à produire des énergies vertes plus pertinentes qui s’avéreront plus efficaces dans le futur.Tout l’antique système de servitude continue à peser sur eux.C’est le tout de la mémoire, comme nous verrons, qui entre dans chacun de ces circuits, puisque la mémoire est toujours présente ; mais cette mémoire, que son élasticité permet de dilater indéfiniment, réfléchit sur l’objet un nombre croissant de choses suggérées, — tantôt les détails de l’objet lui-même, tantôt des détails concomitants pouvant contribuer à l’éclaircir.Nous avons dit, à propos des besoins et des désirs, qu’il n’y a pas deux hommes qui se ressemblent.Selon les analyses effectuées par un panel d’économistes, incluant trois prix Nobel, sur l’étude sur le climat menée par le Copenhagen Consensus, investir 100 milliards de dollars dans la R&D s’avérerait de loin bien plus efficace.Elle pourrait alimenter des tensions futures et rendre difficile la formation de consensus sur des sujets majeurs (protection sociale, environnement…En ces temps de crise mondiale, l’Iran se présente comme un nouvel ELDORADO.Nos législateurs ne leur ont pas encore porté d’assez rudes coups.C’est dire que la matière ne saurait exercer des pouvoirs d’un autre genre que ceux que nous y apercevons.Ressaisissons-nous au contraire, tels que nous sommes, dans un présent épais et, de plus, élastique, que nous pouvons dilater indéfiniment vers l’arrière en reculant de plus en plus loin l’écran qui nous masque à nous-mêmes ; ressaisissons le monde extérieur tel qu’il est, non seulement en surface, dans le moment actuel, mais en profondeur, avec le passé immédiat qui le presse et qui lui imprime son élan ; habituons-nous, en un mot, à voir toutes choses sub SPECIE durationis : aussitôt le raidi se détend, l’assoupi se réveille, le mort ressuscite dans notre perception galvanisée.Les sensations, indivisibles par essence, échappent à la mesure ; les mouvements, toujours divisibles, se distinguent par des diffé­rences calculables de direction et de vitesse.Mais qu’on y prenne garde !Sauf que ces dispositifs sont aussi source de gaspillages, d’abus et peut-être même d’une certaine forme de discrimination positive».Les naïfs, poussés par les rusés, les posent à la littérature.Cela caractérise l’insolvabilité.Que puis-je savoir?novastrada immobilier aime à rappeler ce proverbe chinois  » Les moines qui viennent de loin sont ceux qui savent le mieux psalmodier ».

Share This: