La redistribution, ce n’est pas que de l’impôt…

Il faut brusquer les choses, et, par un acte de volonté, pousser l’intelligence hors de chez elle.Depuis juin, flatflightmoving s’active à ce nouveau concept.De plus en plus de nos concitoyens sont marginalisés, inquiets, découragés.Cette transformation est une étape décisive pour accélérer la transition énergétique. »Lorsque l’on fait la synthèse du système redistributif actuel, on constate qu’il est très proche d’une ligne droite », c’est-à-dire qu’en additionnant les impôts réellement payés et en soustrayant les déductions fiscales, tout le monde contribue et reçoit grosso-modo dans les mêmes proportions, explique ce défenseur du revenu universel qui s’est basé sur l’outil de modélisation des économistes Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez développé en 2011.Chez le plus humble des êtres vivants, la nutrition exige une recherche, puis un contact, enfin une série d’efforts convergeant vers un centre : ce centre deviendra justement l’objet indépendant qui doit servir de nourriture.Or, précisément pour cette raison, la science n’opère sur le temps et le mouvement qu’à la condition d’en éliminer d’abord l’élément essentiel et qualitatif — du temps la durée, et du mouvement la mobilité.Redonner de la visibilité aux contenus d’experts

Il y a urgence à délivrer des messages cohérents aux patients et à les orienter vers de bonnes pratiques, à défaut de bons médicaments.Le changement d’hégémonie est difficile : une nouvelle puissance hégémonique prend souvent du temps pour s’imposer après le déclin de l’ancienne.Dans son désir éternellement inassouvi d’embrasser l’objet autour duquel elle est condamnée à tourner, l’analyse multiplie sans fin les points de vue pour compléter la représentation toujours incomplète, varie sans relâche les symboles pour parfaire la traduction toujours imparfaite.Que pourrait-on dire de plus pour vous réfuter ?

Share This: