L’Afrique a le besoin urgent de penser l’avenir de ses territoires

Il est, selon lui, le « premier banquier central » en ceci qu’il croit pouvoir stimuler l’économie par la seule puissance de la circulation monétaire.Le premier bémol à apporter est que toutes ces réformes sont conduites de façon insuffisamment coordonnées au niveau du G20, avec le potentiel de créer un environnement concurrentiel biaisé.Pour Spencer, en effet, les phénomènes qui se succèdent dans la nature projettent dans l’esprit humain des images qui les représentent.Elle est comme un effort pour relever le poids qui tombe.En d’autres termes, les uns attribuent aux conditions extérieures une influence positive et les autres une action négative : dans la première hypothèse, cette cause susciterait des variations, dans la seconde, elle ne ferait qu’en éliminer.Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Celui qui se réclame de l’autorité ne met pas en oeuvre l’intelligence, mais plutôt la mémoire « .Plus souvent l’effort s’exerce sur des matériaux, par l’intermédiaire de forces que la nature a mises gratuitement à la disposition des hommes.Leur exposition à l’immobilier, un secteur durablement sinistré, atteint toujours 217 milliards d’euros, dont 100 milliards sont jugés « problématiques » par la Banque d’Espagne.Même lorsque Leibnitz eut substitué à ce principe celui de la conservation de la force vive, on ne pouvait considérer la loi ainsi formulée comme tout à fait générale, puisqu’elle admettait une exception évidente dans le cas du choc central de deux corps inélastiques.Le nouveau monde qui s’enflamme à l’extérieur de notre comateuse campagne présidentielle mérite qu’on s’y plonge avec audace et que les candidats nous en précisent les enjeux.Considérons maintenant les soldes primaires, cette fois-ci structurel, ceux qui élimine l’impact de la conjoncture.

Share This: