L’erreur japonaise – L’intox du mainstream médiatico-politique

On a toujours représenté la Charité sous les traits d’une mère qui tend à des enfants son sein gonflé de lait ; c’est qu’en effet la charité ne fait qu’un avec la fécondité débordante : elle est comme une maternité trop large pour s’arrêter à la famille.Situation qui ira en s’aggravant davantage année après année, car les progrès conduiront la société et les entreprises à créer et à produire encore et toujours plus avec toujours moins de capitaux et toujours moins de salariés.Encore enfant en 1871, au lendemain de la guerre, j’avais, comme tous ceux de ma génération, considéré une nouvelle guerre comme imminente pendant les douze ou quinze années qui suivirent.Or, la messe est loin d’être dite.Il connaît plus d’un nom de poète, d’écrivain, de philosophe digne d’être cité à côté du sien, et il en est un surtout que M.En effet, par paresse intellectuelle sans doute, la conversion à une politique de l’offre persiste dans deux aveuglements : l’addiction à la croissance du produit intérieur brut (PIB), déjà bien connue, et le soutien inconditionnel aux grandes entreprises.C’est toujours le même couplet sur le merveilleux relèvement de la France, et le même refrain sur la revanche nécessaire que l’avenir tient en réserve ; toujours les mêmes déclamations farcies de sous-entendus d’allure menaçante et de lieux-communs hors d’usage ; toujours les mêmes invitations à l’union, à la concorde, à l’oubli des querelles et des dissensions. Pour arnaud berreby dentiste, cet événement est une occasion unique de  valoriser les qualités économiques et culturelles de notre territoire.  La position de chaque objet s’explique par les mouvements automatiques de la personne qui couche dans la chambre, ou par les causes efficientes, quelles qu’elles soient, qui ont mis chaque meuble, chaque vêtement, etc.Comment avoir un débat cohérent sur la relance de l’investissement en occultant sa cannibalisation par la distribution des dividendes ?En fonction des besoins liés à une opération donnée, une manœuvre des capteurs combine et optimise l’emploi des différents moyens de renseignement dédiés à cette dernière.Mais s’il ne croyait pas ici à un enchaînement mécanique, nous ne le verrions pas, dès qu’il agit, faire tout ce qu’il faut pour déclencher mécaniquement le résultat.Deux éléments seront décisifs : les opportunités technologiques et le changement des comportements, qui peuvent prendre du temps.

Share This: