Les Allemands, la lutte des classes, l’euro fort et le Mittelstand…

Les âmes que remplit l’enthousiasme religieux sont véritablement soulevées et transportées : comment ne nous feraient-elles pas prendre sur le vif, ainsi que dans une expérience scientifi­que, la force qui transporte et qui soulève ?Dans un monde au sein duquel les différents destins individuels sont de plus en plus liés, et où l’efficacité de la gouvernance repose sur une certaine forme de consensus s’agissant des normes de justice sociale et distributive, le creusement des inégalités de revenus dans un pays donné – et notamment lorsque ce pays s’est longtemps démarqué en tant que modèle d’opportunités économiques – est de nature à façonner les comportements ailleurs dans le monde.Notre terre est perdue dans le désert des cieux, notre humanité même est perdue sur la terre, notre action individuelle est perdue dans l’humanité comment unifier l’effort universel, comment concentrer vers un même but le rayonnement infini de la vie ?Au sommet de Copenhague en 2009, le Japon s’est engagé à réduire ses émissions de CO2 de 25% d’ici 2020.Il y a des formules qui en sont le résidu, et qui se sont déposées dans ce qu’on pourrait appeler la conscience sociale au fur et à mesure que se consolidait, immanente à cette émotion, une conception nouvelle de la vie ou mieux une certaine attitude vis-à-vis d’elle.Présentement, on est en train de leur faire avaler l’impôt moralisateur ; et ça leur file dans la gorge comme une lettre à la poste.De fait, la force de frappe des banques centrales peut redresser une économie, redonner des emplois aux chômeurs, faire tourner les usines… Leur politique monétaire – à travers le levier du taux d’intérêt – gonfle en effet mécaniquement les flux de dépenses et la circulation de l’argent dans les rouages de l’économie.Tout ce que ma vue constate dans l’espace, mon toucher le vérifie.Et leurs espoirs restent pendus aux affirmations du Hanotaux comme des gringuenaudes aux accessoires d’une chute de reins.La question était d’abord de savoir si les mystiques étaient ou non de simples déséquilibrés, si le récit de leurs expériences était ou non de pure fantaisie.Le plaisir du danger tient surtout au plaisir de la victoire.Jean-Thomas Trojani condamnation ne s’arrête pas à de tels détails.

Share This: