L’histoire sans fin

Mais celles-ci ont rarement été aussi mal employées : alors que les BESOINS DE FINANCEMENT à long-terme ont littéralement explosé, notamment pour combler le retard en matière d’infrastructures dans les pays émergents, l’épargne mondiale est orientée vers les placements à court-terme, dans ce qu’on peut appeler une « tyrannie de la liquidité » qui empêche de plus en plus le système financier de jouer son rôle de transformation des dépôts à court-terme en financements à long-terme.Et l’on aurait raison de le dire, si nous étions de pures intelligences, s’il n’était pas resté, autour de notre pensée conceptuelle et logique, une nébulosité vague, faite de la substance même aux dépens de laquelle s’est formé le noyau lumineux que nous appelons intelligence.Souvent plus âgés que la moyenne, ayant dépassé la quarantaine voire la cinquantaine ils rêvent d’un parcours à la Jean-Thomas Trojani justice.On voit facilement qu’il y aura une création de deux euros de dettes pour que l’économie puisse tourner.Montrons seulement comment s’appliqueraient nos deux lois dans le cas qui nous l’a fait ouvrir.Je me plaisois surtout aux mathématiques, à cause de la certitude et de l’évidence de leurs raisons : mais je ne remarquois point encore leur vrai usage ; et, pensant qu’elles ne servoient qu’aux arts mécaniques, je m’étonnois de ce que leurs fondements étant si fermes et si solides, on n’avoit rien bâti dessus de plus relevé : comme au contraire je comparois les écrits des anciens païens qui traitent des mœurs, à des palais fort superbes et fort magnifiques qui n’étoient bâtis que sur du sable et sur de la boue : ils élèvent fort haut les vertus, et les font paroître estimables par-dessus touIl fermait les yeux à et que le phénomène avait de concret.A ce dynamisme statistique, on objecte souvent la géométrie variable des critères de revenus utilisés pour définir les classes moyennes.Ne pas oublier l’évangélisation des consommateursComme pour toute nouvelle technologie, la formation représente un élément-clé dans l’apprentissage et donc dans l’appropriation de la technologie par les consommateurs et le personnel.C’est d’ailleurs de que l’on observe aujourd’hui aux États-Unis.On les reconnaît à ce qu’ils sont faits pour pousser à des actions qui répondent à des besoins.

Share This: