L’intervention de l’Etat doit se réinventer

Du reste, d’autres Etats centralisés, comme le Royaume-Uni (qui a longtemps fait sentir avec vigueur aux Ecossais et aux Irlandais ce qu’était son centralisme), le Danemark, la Suède, sont aussi des pays de « réformes.Toujours on constate, on croit constater que la difficulté subsiste, que le problème se pose encore et ne sera jamais résolu.Même, l’acte volontaire, dont nous parlions à l’instant, n’est pas autre chose qu’un ensemble de mouvements appris dans des expériences antérieures, et infléchis dans une direction chaque fois nouvelle par cette force consciente dont le rôle paraît bien être d’apporter sans cesse quelque chose de nouveau dans le monde.Ce mouvement a pour conséquence d’affaiblir certaines devises.J’ai lu, nécessairement, d’innombrables professions de foi, comptes-rendus de réunions électorales, harangues et lettres aux électeurs.Nous sommes des élus, représentants des régions, des départements, des communes, et nous espérions avec impatience le lancement d’une nouvelle dynamique régionale.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Ceux dont la connaissance est innée sont des hommes tout à fait supérieurs. Puis viennent ceux qui acquièrent cette connaissance par l’étude. Enfin, ceux qui, même dans la détresse, n’étudient pas : c’est le peuple ».Pour atteindre la déification définitive, ils passent par une série d’états.En ce cas (qui ne peut d’ailleurs se RENCONTRER DANS l’humanité), serait-il rationnel qu’à un mérite et à un démérite sans aucun rapport avec le monde sensible vinssent se joindre une peine ou une jouissance sensibles, une pathologie ?Mais il pouvait aussi bien l’être matériellement, par une inhibition de ce qui l’inhibait, par la suppression d’un obstacle, et tel était l’effet tout négatif du toxique ; le psychologue s’adressait de préférence à Celui-ci, qui lui permettait d’obtenir le résultat à volonté.La différence entre les deux approches réside dans les imperfections de marché et les comportements des investisseurs.C’est donc sur l’autre, et sur l’autre seulement, que portera l’effort d’invention comique.Dans toute action humaine il existe une part d’erreur, d’illusion ; peut-être cette part va-t-elle augmentant à mesure que l’action sort de la moyenne.

Share This: