Loi bancaire : le dilemme du régulateur

Les mots de cette langue sont d’ailleurs loin d’avoir conservé un sens invariable, à supposer que ce sens ait toujours été précis ou qu’il l’ait été jamais.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Paul Valéry, »Le moderne se contente de peu ».C’est un peu comme si l’on affirmait que c’est l’insistance des épargnants à lui confier leur argent qui aurait fait sortir Bernard Madoff du droit chemin.Les animaux ne font que la lui emprunter, ou directement, ou en se la repassant les uns aux autres.Dormir, c’est se désintéresser.Plus ce rapprochement exige d’allées et venues, d’oscillations, de luttes et de négociations, plus s’accentue le sentiment de l’effort.Exprimer honnêtement une idée malhonnête, prendre une situation scabreuse, ou un métier bas, ou une conduite vile, et les décrire en termes de stricte respectability, cela est généralement comique.Il ne s’obtient qu’au prix d’un effort.La seule interrogation qui persiste est la suivante : va-t-elle le faire de façon ordonnée en préservant la qualité des soins (et la France a toutes les ressources pour cela) ou de façon brutale et chaotique (comme en Europe du sud), où l’on risque de perdre à la fois de l’argent et la qualité des soins.Les solutions technologiques que l’on utilise aujourd’hui chez soi étant de plus en plus sophistiquées, il n’est pas étonnant de voir les employés à la recherche des mêmes fonctionnalités dans leur environnement professionnel.Je ferai ici une remarque qui prouvera combien les sciences se touchent et sont près DE se confondre.

Share This: