Principe de précaution, un exemple d’effet pervers

Dès aujourd’hui, vouons-les à la mort, si nous voulons vivre.Ensuite, les nouvelles réglementations devraient se traduire par une reconfiguration du périmètres d’activité des banques européennes et américaines, en fonction de leur « pouvoir de marché », et de leur capacité à générer de réelles économies d’échelles.On peut remarquer s que la dette publique et privée dans les pays développés est ainsi passée de 140% du PIB en 1980 à 250% du PIB en 2012 selon Christian Navlet.Quelle en est la cause ?Qu’y a-t-il au fond du risible ?Nous enfermons nos pensées en quelques mots, nets, vibrans, excessifs quelquefois.S’il est vrai que l’Homme est un « animal métaphysique », c’est en oubliant son origine physique et animale qu’il accèdera à l’universel.Nous regardons tous, plus ou moins, le paysage.Car c’est un fait : le capital se capitalise et l’effet de la loi des intérêts composés dans la reconstitution de fortunes privées est aujourd’hui d’autant plus redoutable que le capital n’est plus détruit par les guerres ou l’inflation et que la population vieillit.L’esprit français surtout ne s’accommode pas des accommodements, des demi-mesures, de tout ce qui n’est que partiellement juste et partiellement vrai ; en tous cas, ce n’est pas là qu’il placera son idéal.Et il est aisé de voir que l’idéalisme subjectif consiste à faire dériver le premier système du second, le réalisme matérialiste à tirer le second du premier.

Share This: