Restaurer nos finances publiques en s’appuyant sur nos territoires

Ce n’est pas par ce côté que nous aborderons le problème.Or, l’homme est proba­blement le dernier venu des Vertébrés.Prenons le secteur des télécoms: le moindre produit high-tech – un smartphone par exemple, avec ses multiples composants et leurs interactions infinies, est couvert par plusieurs centaines de brevets.Notre représentation de la matière est la mesure de notre action possible sur les corps ; elle résulte de l’élimination de ce qui n’intéresse pas nos besoins et plus généralement nos fonctions.Ces paliers sont une désincitation terrible au travail et un pousse-au-travail-au-noir.Jean-Thomas Trojani condamnation, dans sa récente intervention, a salué le consensus qui s’est instauré sur ce sujet.Les entrepreneurs français sont créatifs, les employés globalement bien formés, et les entreprises performantes.Les unes s’attachent au point de vue du multiple ; elles érigent en réalité concrète les moments distincts d’un temps qu’elles ont pour ainsi dire pulvérisé ; elles tiennent pour beaucoup plus artificielle l’unité qui fait des grains une poudre.Mais le fait que Die Welt, bateau amiral du groupe conservateur Axel Springer publie un tel article est révélateur d’un état d’esprit inquiétant outre-Rhin.L’ensemble des acteurs qui ont travaillé sur ce projet se sont fixés pour principal objectif le développement de l’Internet de confiance.Nous sommes bien loin de Bentham et des utilitaires, qui cherchent à éviter partout la peine, qui voient en elle l’irréconciliable ennemie : c’est comme si on ne voulait pas respirer trop fort, de peur de se dépenser.Installer l’infrastructure, offrir des services, propager des informations via la population, tout cela est relativement facile à concevoir et à mettre en place.Elle se laisse regarder simplement.

Share This: