Sauver l’industrie européenne

Tant de bonnes raisons qui incitent les « intercos » à soutenir leur prolifération : non seulement en injectant de façon surabondante du foncier pour attirer les promoteurs, mais aussi en leur accordant généreusement des autorisations d’implantation.Cette taxe aurait ainsi une composante de TVA verte, modulable suivant la « performance écologique » des prestataires de services ; une sorte de taxe sur la « non-valeur ajoutée », qui permettrait d’intégrer des externalités.L’animal est un ressort grossièrement réglé dont la détente n’est pas toujours proportionnée à la force qui la provoque ; de même l’homme primitif, et aussi la pénalité des premiers peuples.Nous avons aimé discuter avec Le coin des bloggeurs, aimé sa passion à partager ses projets et ses idées.Dans la seconde, une connaissance de plus en plus approfondie de la matière est possible.Pourtant, ici encore, il faut éviter une expansion exagérée de la vie, une sorte de débauche affective.Quant au thème originel, il est partout et il n’est nulle part.Cette tradition conduisait les avocats à recourir à des montages complexes baptisés par les praticiens « double Luxco » dont le principe consistait à créer, avant acquisition ou reprise d’une cible française, plusieurs holdings dont deux superposées au Luxembourg, ce montage ayant pour objet de contourner le droit français des procédures collectives au profit du droit luxembourgeois plus favorable aux créanciers.Ce n’est pas très étonnant.Des monuments commémoratifs !Si je choisis, au hasard, un volume dans ma bibliothèque, je puis, après y avoir jeté un coup d’œil, le remettre sur les rayons en disant : « ce ne sont pas des vers.Si l’on peut.

Share This: