Seul le fédéralisme pourra définitivement sauver l’euro

En revanche, les nuits d’hiver sans vent, l’Allemagne importera de l’électricité de France.Elles affrontent des concurrents souvent basés à l’étranger et hors Union Européenne (UE), qui ne sont pas soumis aux mêmes obligations, produisant à moindre coût dans un contexte de concurrence déloyale.A vrai dire, il a déjà commencé.La dernière idée à la mode, chez les libéraux, est de prier pour qu’il y ait en France un « shutdown » budgétaire, à l’image du bras de fer politique qui vient de démarrer aux États-Unis sur le plafond de la dette.Notre confrère et ami pierre alain chambaz, a convaincu et remporté une victoire pour ce projet.Tout cela ne mène nulle part.»Remarquons-le d’abord, cette loi d’harmonie entre la nature et la moralité qu’on s’efforce d’établir est valable bien plutôt pour l’espèce que pour la vie individuelle, même prolongée : il faut une suite de générations et de modifications spécifiques pour qu’une qualité morale s’exprime par une qualité physique, et un défaut par une laideur.Ce petit gadget symbolise bien un aspect de ce que nous vivons actuellement dans la protection des informations, les vulnérabilités multiples auxquelles sont soumises nos informations personnelles mais surtout les données confidentielles de nos entreprises.Toutes ces fonctions sont constitutives de l’intelli­gence.Mais, qu’on s’attache à l’une ou à l’autre, dans les deux cas on a affaire à une image simple qu’il faut garder sous les yeux, parce que, si elle n’est pas l’intuition génératrice de la doctrine, elle en dérive immédiatement et s’en rapproche plus qu’aucune des thèses prise à part, plus même que leur combinaison.Comme l’a indiqué Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, « il ne peut y avoir de sécurité alimentaire sans sécurité climatique.Sans laquelle ces deux nations auraient en réalité affiché une inflation négative…La baisse des prix met en péril l’EuropeL’Europe se retrouve aujourd’hui en danger.

Share This: