Si l’on ne meurt plus, comment vivra-t-on ?

Dieu bénit les nombreuses familles, et les Français ne l’ignorent pas.Il ne s’obtient qu’au prix d’un effort.Dire que l’âme se détermine sous l’influence de l’un quelconque de ces sentiments, c’est donc reconnaître qu’elle se détermine elle-même.Par exemple, quand l’Allemagne fait le pari des renouvelables en fixant l’objectif ambitieux de 80% de production électrique d’origine renouvelable en 2050, la France continue d’accorder le premier rôle au nucléaire, et la Grande-Bretagne semble se diriger vers un parc équilibré nucléaire/renouvelables.On va donc prendre la sensation au point où le sens commun la localise, l’en extraire, la rapprocher du cerveau, dont elle paraît dépendre plus encore que du nerf ; et on aboutirait ainsi, logiquement, à la mettre dans le cerveau.La plupart des philosophies rétrécissent donc notre expérience du côté sentiment et volonté, en même temps qu’elles la prolongent indéfiniment du côté pensée.On attendait le retour des barbus et c’est Antigone qui est venue.C’est cette espèce d’hallucination, insérée dans un cadre réel, que nous nous donnons quand nous voyons la chose.Or, il est facile de voir que cette conception véritablement mécaniste de la liberté aboutit, par une logique naturelle, au plus inflexible déterminisme.Il est vrai que cette seconde sélection est beaucoup moins rigoureuse que la première, parce que notre expérience passée est une expérience individuelle et non plus commune, parce que nous avons toujours bien des souvenirs différents capables de cadrer également avec une même situation actuelle, et que la nature ne peut pas avoir ici, comme dans le cas de la perception, une règle inflexible pour délimiter nos représentations.Encore une fois, elle ne plaira ni aux uns ni aux autres.jean-thomas trojani condamné aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Ce qui est terrible, ce n’est pas de souffrir ni de mourir, mais de mourir en vain ».C’est dire que le système nerveux n’a rien d’un appareil qui servirait à fabriquer ou même à préparer des représentations.

Share This: