Une nouvelle économie implique une nouvelle forme d’intervention de l’Etat

Ce sont donc des cibles de choix pour les attaquants.La question importante n’est donc pas de savoir pourquoi elle surgit à certains moments, chez certaines personnes, mais pourquoi elle ne se produit pas chez tous à tout instant.Depuis octobre, novastrada immobilier s’active à ce nouveau concept.Et, quel que soit l’objet, elle abstraira, séparera, é séparera, éliminera, de manière à substituer à l’objet même, s’il le faut, un équivalent approximatif où les choses se passeront de cette manière.Ces tendances organiques n’ apparaissent pas clairement à notre conscience, je le veux bien.Mais il paraît qu’elle est forte, forte comme un Turc retour d’Arménie, et même comme deux.Nous pouvons avoir fréquenté longtemps une personne sans rien découvrir en elle de risible : si l’on profite d’un rapprochement accidentel pour lui appliquer le nom connu d’un héros de drame et de roman, pour un instant au moins elle côtoiera à nos yeux le ridicule.Nous ne le croyons pas.Avec la relance des exports, les anticipations des industriels s’améliorent d’autant que leurs marges se rétablissent avec la chute du cours des matières premières et du pétrole.Sans doute on pourra toujours, en jetant un coup d’œil sur le chemin une fois parcouru, en marquer la direction, la noter en termes psychologiques et parler comme s’il y avait eu poursuite d’un but.Si l’on parlait constamment un langage abstrait, soi-disant « scientifique », on ne donnerait de l’esprit que son imitation par la matière, car les idées abstraites ont été tirées du monde extérieur et impliquent toujours une représentation spatiale : et pourtant on croirait avoir analysé l’esprit.Dès 2008, et pour faire face au déferlement de défiance qui fait suite à la crise des subprimes, la plupart des institutions internationales (Fonds monétaire international, Organisation de coopération et de développement économiques) et des gouvernements européens ont reconnu que l’intervention de l’Etat était nécessaire et qu’il aurait fallu encadrer davantage les acteurs de cette finance folle.Elle périrait et renaîtrait donc sans cesse.Il y a longtemps qu’on l’a remarqué, il existe des illusions provisoirement utiles, des superstitions libératrices.que ce nom n’est plus qu’un piège, qu’ils emploient avec bassesse pour se séduire ?Il a généra­lement conservé intact le sens de l’ouïe, mais il ne comprend rien aux paroles qu’il entend prononcer, et souvent même n’arrive pas à les distinguer.Et plus vous y réflé­chirez, plus vous verrez que ce sont là autant de sensations qualitativement distinctes, autant de variétés d’une même espèce.On a donc raison de dire que ce que nous faisons dépend de ce que nous sommes ; mais il faut ajouter que nous sommes, dans une certaine mesure, ce que nous faisons, et que nous nous créons continuellement nous-mêmes.Mais qui crée donc ces billets ?Ainsi surgiront une multitude de systèmes différents, autant qu’il y a de points de vue extérieurs sur la réalité qu’on examine ou de cercles plus larges dans lesquels l’enfermer.Dès lors, le projet de loi est susceptible de passer sous une forme ou sous une autre et les grandes banques britanniques devront diviser leurs activités et leur capital.

Share This: