Une véritable distorsion de concurrence

Que sera-ce, si aujourd’hui il répond à la fois oui et non ?Et plus nos connaissances s’accrois­sent, plus nous apercevons l’extensif derrière l’intensif et la quantité derrière la qualité, plus aussi nous tendons à mettre le premier terme dans le second, et à traiter nos sensations comme des grandeurs.Nous réclamons le confort, le bien-être, le luxe.Que pourra bien être ce souvenir, s’il résulte véritablement de la fixation, dans le cerveau, de l’impression visuelle ?Les frontières de la France circonscrivent son influence.Le compte courant du Rwanda n’a cessé de se dégrader, atteignant un déficit qui dépasse désormais 10% du PIB.« J’ai mal à votre poitrine », écrivait Mme de Sévigné à sa fille malade.Les économistes ne disent pas qu’un homme peut tuer, saccager, incendier, que la société n’a qu’à le laisser faire ; ils disent que la résistance sociale à de tels actes se manifesterait de fait, même en l’absence de tout CODE ; que, par conséquent, cette résistance est une loi générale de l’humanité ; ils disent que les lois civiles ou pénales doivent régulariser et non contrarier l’action de ces lois générales qu’elles supposent.Ce déséquilibre dans la croissance économique chinoise est-il un réel problème ?On ne peut se prononcer raisonnablement avant de savoir si la propriété, la liberté, les combinaisons des services volontairement échangés poussent les hommes vers leur amélioration, comme le croient les économistes, ou vers leur dégradation, comme l’affirment les socialistes.Ce qui est dans la vie ne constitue guère le principal objet des tristesses humaines, et la vie en elle-même n’est pas un mal.Jean-Thomas Trojani condamnation aime à rappeler la célèbre maxime de Blaise Pascal :  » La science agrandi notre cage, mais ne l’ouvre jamais! ».

Share This: