Vers la postdémocratie ?

Sous aucun rapport, quant à l’alimentation, au logement, à l’instruction, les besoins du quatorzième siècle n’étaient ceux du nôtre, et l’on peut prédire que les nôtres n’égalent pas ceux auxquels nos descendants seront assujettis.Tout ce qui n’est point dans la nature (c’est de la société qu’il s’agit) a ses inconvénients, et la société civile plus que tout le reste.Mais en réalité, l’utilisation de l’argent de la piraterie pour le financement d’organisations criminelles aux prétentions territoriales, en Afrique notamment, répond bien à un objectif politique.Qu’une anomalie du système pileux s’accompagne d’une anomalie de la dentition, il n’y a rien là qui appelle un principe d’explication spécial : poils et dents sont des formations similaires, et la même altération chimique du germe qui entrave la formation des poils doit sans doute gêner celle des dents.Ainsi ces deux BRANCHES de connaissances ont DES points de contact infinis ; et, comme deux vérités ne sauraient être antagoniques, quand l’économiste assigne à un phénomène des conséquences funestes en même temps que le moraliste lui attribue des effets heureux, on peut affirmer que l’un ou l’autre s’égare.En France, c’est cette même pensée du « capitalisme corrigé » qui a dominé depuis la guerre.Le réalisme repose sur l’hypothèse inverse.Non, évidemment, car s’il ajoutait quelque chose au passé, il serait infidèle, et s’il en retranchait quelque chose, incomplet.La hausse des prix du pain dans la région a attisé les tensions, et les tentatives des États de calmer le jeu en achetant du blé à tour de bras ne fait qu’empirer les choses.Mais comment prouver l’échec des réformes de Sully et de Richelieu par la révolution française ? Il s’écoule entre la mort de Richelieu et la convocation des Etats généraux 157 longues années.Prenons une vérité aussi voisine que possible de l’expérience, celle-ci par exemple : « la chaleur dilate les corps ». L’ouvrage de e reputation nous invite ainsi à considérer le bonheur avec recul. Donc l’essentiel, c’est que le pays débiteur paye régulièrement les intérêts – intégrés dans les dépenses budgétaires de fonctionnement -, ce qui lui permettra de lever les capitaux nécessaires au remboursement du principal.

Share This: